Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Déclaration du Conseil Départemental de la Fédération PCF 13

La Fédération des Bouches du Rhône du Parti communiste français remercie les candidat-e-s qu’elle a soutenu-e-s ou présenté-e-s dans le département ainsi que les électrices et les électeurs qui leur ont fait confiance. Elle remercie l’ensemble des militantes et militants qui ont mené une campagne exemplaire et combative.


Le résultat du premier tour des législatives confirme la crise démocratique que traverse notre pays avec un taux d’abstention record qui s’élève à 53 % sur le département. C’est la conséquence de la présidentialisation aggravée de la vie politique qui dévalorise le rôle du Parlement. D’élection en élection nos concitoyens ne se reconnaissent plus dans la représentation politique qui s’est construite.


Gagner le changement de nos institutions est une urgence démocratique, pour obtenir l’instauration de règles qui permettent de refléter la diversité politique de notre pays et redonnent toute son importance au Parlement dans la vie démocratique de notre pays.


Les résultats confirment le risque de voir le parti d’Emmanuel Macron disposer d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale sans rapport avec son l’influence réelle dans le pays. Il aurait ainsi les mains libres pour mettre en oeuvre sa politique libérale, de régression sociale, la casse du code du travail par ordonnances et la CSG pour les retraités.


Notre priorité demeure de tout faire pour barrer la route au Front national et empêcher que leurs idées de haine, de racisme et d’exclusion n’entrent à l’Assemblée nationale.
Mais la mobilisation est indispensable pour faire barrage aux candidates et aux candidats d’En marche ! ou qui se réclament de la majorité présidentielle, à ceux des Républicains qui soutiendront le détricotage du modèle social français.


Nous appelons au rassemblement et à la mobilisation la plus large pour faire élire dans la 13ème circonscription, où nous sommes sortants, nos camarades Pierre Dharréville et Gaby Charroux, les candidats de la France insoumise Hendrick Davi dans la 5ème circonscription et Jean Luc Mélenchon dans la 4ème circonscription, en position d’être élus au second tour.


Gagner dans ces circonscriptions c’est se donner la force de combattre la politique anti-sociale d’Emmanuel Macron et de participer avec le mouvement social à la reconstruction d’une perspective à gauche.
L’élection de Pierre Dharréville est un enjeu majeur pour notre département et son avenir, et les luttes sociales qui ne vont pas manquer de se développer contre les politiques menées par Emmanuel Macron et son gouvernement.


Marseille, le 12 juin 2017

Les commentaires sont fermés.