Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Battre le Front National

    BATTRE LE FRONT NATIONAL,

    COMBATTRE LES POLITIQUES LIBÉRALES,

    RENDRE LE PROGRÈS SOCIAL MAJORITAIRE

     

    Le deuxième tour de l’élection présidentielle mettra aux prises deux options politiques qui ne présentent pas de piste d’avenir pour le pays. Au bout d’un quinquennat catastrophique pour notre peuple, le résultat est calamiteux.

    Il n’y a rien de bon à attendre des politiques libérales insupportables qui nous sont promises par Emmanuel Macron et contre lesquelles nous nous sommes battus pied à pied ces cinq dernières années comme les dix années précédentes. Nous sommes placés devant une contradiction forte car, pour nous, le libéralisme ne produit que de la casse sociale et ne fait qu’apporter de l’eau au moulin de l’extrême droite. Beaucoup d’hommes et de femmes entendent continuer à le refuser fermement et ils ont raison. Pour autant nous ne pouvons-nous résoudre à voir l’extrême droite mettre en œuvre sa politique.

    Ce parti assume des positions contraires à celles qui nous unissent dans la République ; nous l’avons toujours combattu jusque dans les plus grands drames de l’histoire. Nous ne pouvons avoir qu’un seul souhait : qu’il soit battu au deuxième tour.

    Lire le texte en son entier

  • Battre le Front national, combattre les politiques libérales, rendre le progrès social majoritaire

    Le deuxième tour de l’élection présidentielle mettra aux prises deux options politiques qui ne présentent pas de piste d’avenir pour le pays. Au bout d’un quinquennat catastrophique pour notre peuple, le résultat est calamiteux.

     

    Il n’y a hélas rien de bon à attendre des politiques libérales qui nous sont promises par Emmanuel Macron et contre lesquelles nous nous sommes battus ces cinq dernières années comme les dix années précédentes. Mais nous sommes déterminés à ne laisser aucune chance à l’extrême droite de mettre en oeuvre sa politique. A ce parti qui assume des positions contraires à celles qui nous unissent dans la République, et dont le vrai visage est de nouveau apparu ces dernières semaines, il faut faire barrage au deuxième tour. C’est faire oeuvre utile pour notre pays et pour le monde.

     

    Pour nous la bataille continue. Car pour faire reculer vraiment l’extrême droite, il faut redonner du sens à un projet commun. Une formidable dynamique a vu le jour autour d’une perspective de transformation sociale à gauche, elle s’est manifestée avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Je veux saluer sa campagne et celle de l’ensemble des militantes et militants qui ont fait lever ce grand espoir populaire. Cet espoir est là, il est en route. Il doit prendre confiance et prendre force.

     

    La séquence n’est pas terminée. Nous appelons notre peuple à se saisir de chaque occasion qui lui est donnée de se faire entendre, pour écrire librement la suite de son histoire. Les élections législatives seront l’occasion de faire résonner nos voix plus fort encore. Ce sera le moment décisif pour faire valoir le choix d’un véritable changement, loin des logiques de marketing imputables à la présidentielle et de la tactique engendrée par les sondages. Dans ces institutions hyperprésidentielles, nous aurons l’occasion en juin de redonner du poids au Parlement, et au peuple de la force. Le Parti communiste assumera toutes ses responsabilités dans la période, toujours fidèle à sa volonté d’être utile au changement. Portés par cet élan, nous appelons l’ensemble des forces disponibles à se rassembler pour donner à notre pays une majorité de progrès social écologique et démocratique.

     

    Pierre DHARREVILLE

    Secrétaire départemental PCF 13

    Membre du CEN

  • Attentat des Champs Elysées - Déclaration de Pierre Laurent

    Attentat terroriste: Le Peuple de France ne doit pas se laisser entraîner dans la haine et le repli

    L'attentat terroriste sur les Champs Élysées est un acte grave, inqualifiable. Au nom du Parti communiste français, je veux rendre hommage au sang-froid des policiers. Nous avons une pensée émue pour toutes les victimes. Nous nous inclinons respectueusement sur la dépouille du policier mort parce que policier. Nous présentons à sa famille, ses proches, ses collègues nos sincères condoléances.

    Les communistes français s'associeront à tous les hommages qui lui seront rendus à travers le pays. Ils assurent de leur soutien les forces de sécurité appelées à garantir le bon déroulement du vote démocratique des français.

    Le peuple de France ne doit pas se laisser entraîner dans la haine et le repli. En votant massivement dimanche, nous ferons acte de résistance contre la barbarie.

     

    Pierre Laurent,

    Secrétaire national du Parti communiste francais

    Paris le 21 avril 2017

  • Choisissez l'humain d'abord !

    Depuis plusieurs mois, partout dans notre département, une dynamique grandit. Les derniers évènements politiques ont souligné l’urgence pour notre peuple de reprendre la main pour faire reculer le pouvoir de l’argent, changer la société, agir pour la paix et un nouvel ordre mondial.

    Lire la déclaration en entier

  • Pierre Laurent dans la Provence

    Pierre Laurent était interviewé par La Provence le 2 avril

     

    LP2avrilPL.png