Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence de Section - 37ème congrès

Le weekend dernier a eu lieu la conférence de section du Pays d'Aix, dans le cadre du 37ème congrès du PCF.

Nous avons étudié le texte de la base commune, discuté des amendements et des voeux et les avons votés.

Même en plein travail, nous n'avons pas hésité à aller au départ de la Marche Aixoise pour l'Egalité et la Visibilité.

Enfin, nous avons élu notre nouvel exécutif. Léo Purguette, qui a été notre secrétaire de section pendant 8 ans a choisi de ne pas se représenter, non cumul des mandats oblige. Et c'est Véronique Marouzé qui lui succède.

Quelques photos de la conférence, du début de la Marche, et de la transmission du relais entre secrétaires

 
et l'intervention de la nouvelle secrétaire de section:

Merci à tous d’avoir participé à cette conférence de section, d’avoir lu et étudier les textes, d’avoir écrit des vœux et d’amendements, de les avoir discutés et votés. Une conférence de section est un moment essentiel.

Depuis le dernier congrès environ trois ans se sont écoulés, qui ont été riches en initiatives. Tous ensemble, nous avons participé à des initiatives dont nous pouvons être fiers, que ce soit la Marche des Fiertés, la lutte contre TAFTA, contre l’extrême-droite, pour n’en citer que quelques unes. Tous ensemble, nous avons travaillé à la visibilité du parti et à faire partager notre projet. Nous avons mené ensemble plusieurs campagnes électorales (municipales, cantonales, régionales) De belles campagnes, avec du contenu, où ni nos candidats, ni les militants n’ont démérité.  Nous pouvons nous féliciter de ces trois années écoulées, et remercier particulièrement les membres de l’exécutif sortant. Ces camarades que vous aviez alors élus à l’exécutif de la section, ou envoyés au Conseil départemental ont rempli la mission que vous leur aviez confiée.  Ils ont fait vivre la section, l’ont représentée à la fédération et vis-à-vis de nos partenaires. Et ils méritent un grand bravo et un grand merci. Ils n’ont pas compté leur temps et leur compétence. Sans eux, la section d’Aix ne serait pas ce qu’elle est.

Un merci particulier à Léo, qui quitte aujourd’hui son poste de secrétaire de section après huit ans, et qui a su donner cette énergie à nous tous. Bien sûr,  il va continuer à occuper une place importante, avec tous ceux qui ont accepté de continuer à l'exécutif de section ou au conseil départemental.

Avec l’aide de David et de Léo, je vais reprendre les responsabilités de Léo. Comme lui il y a 8 ans, je vais faire de mon mieux pour faire vivre cette section, la représenter dans le parti et à l’extérieur. C’est une tâche passionnante, mais difficile aussi, dans une situation politique tendue, en constante évolution. Ou le pire scénario est possible, avec une victoire de la droite et de l’extrême droite, mais où une alternative est possible, où de plus en plus de personnes la demandent et essaient de la mettre en place.

Les votes sur la base commune, les discussions à tous les niveaux du parti, et les tribunes montrent que les communistes se posent beaucoup de questions. C’est la preuve que nous sommes un parti vivant. Et c’est bien. A nous de discuter, de répondre à ces questions, de créer un projet qui nous ressemble et nous rassemble, pour le bien commun, et de tout faire pour le porter et le faire vivre.  Avec les autres forces progressistes de gauche, sans concession sur ce projet.

C’est ce à quoi s’attache ce congrès.

C’est aussi le but de la grande consultation, bien accueillie par la plupart des gens à qui nous la proposons. Ils ont envie de s’exprimer, de faire remonter leurs priorités, de discuter. Pour certains, lire les questions et en chercher les réponses  en eux est déjà un acte politique. Ils doivent réfléchir et s’engager, et découvrent qu’ils ne sont pas seuls. Loin d’être un gadget, elle est un bon outil pour rencontrer les gens, recréer une conscience de classe.

Parmi les premières réponses, l’accès à la santé, à l’éducation, au logement, à la culture, la défense des services publics, et le rejet des discriminations. Une autre Europe solidaire et garante de la paix.

Les salariés aussi sont preneurs de cette consultation. La Loi El Khomri cristallise leur ras le bol des conditions de travail difficiles, des salaires trop bas, des droits sociaux remis en cause. Il faut absolument que nous nous adressions à eux, à ceux qui ont du travail, à ceux qui en sont privés, aux jeunes qui vont y accéder, aux anciens qui voudraient partir à la retraite.

Les manifestations contre la loi El Khomri, le rejet de la déchéance de nationalité, la méfiance contre l’état d’urgence, la demande de lutte contre l’évasion fiscale, les trop gros salaires, les licenciements économiques sont les signes qu’une alternative est possible.

Oui, nous avons une responsabilité dans l’émergence de cette alternative  pour l’élection présidentielle, et surtout pour les élections législatives de 2017. Tous ensemble, et avec nos partenaires, mais sans concession.

Commentaires

  • Je découvre votre blog et le texte du secrétaire de section du PCF pour le congrès à .l'occasion d'un séjour pour les spectacles"portes ouvertes" au Pavillon Noir. J'espère que vous donnez à la troupe de Preljocaj la place qu'elle mérite par la qualité des représentations et sa conception d'une imprégnation populaire d'un art réservé jusqu'à maintenant aux plus aisés.

  • eh bein, on n'est pas sorti de l'auberge ...Ce n'est pas encore demain que le PCF d'aix va se surpasser.
    il n'y avait aucun autre candidat ?
    A mourir de rire !

Les commentaires sont fermés.