Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Second tour des municipales. Déclaration du PCF

    Le second tour des élections municipales acte indéniablement la poursuite de la mobilisation de la droite avec des victoires significatives. La politique du gouvernement a démobilisé l'électorat de gauche plongé dans la déception et le désarroi. Le Parti socialiste perd de nombreuses villes, parmi elles des terres historiques de la gauche. Le Front national, largement surreprésenté dans le débat politico-médiatique, gagne quelques villes, bien trop, majoritairement sur la droite.

    Dans ce contexte et après avoir fait élire 94 maires de villes de + de 3500 habitants au premier tour, le Parti communiste français n'est pas épargné par les gains de la droite, eux-mêmes alimentés par des transferts d'électeurs venus du Front national. Le PCF enregistre des pertes dans plusieurs départements. C'est une bien mauvaise nouvelle pour les populations qui se retrouvent ainsi privées de boucliers locaux contre l'austérité. Pour autant, le Parti communiste français reste le troisième réseau national de maires, conserve des villes importantes et gagne Aubervilliers, Montreuil et Thiers.

    Le bilan à tirer à chaud de ces élections municipales est l'urgence absolue de changer de politique, à commencer par le pacte de « irresponsabilité » dicté par le MEDEF et la commission européenne. Ce pacte est totalement étranger aux valeurs de la gauche et du monde du travail, il est l'expression de la dérive politique du gouvernement qui conduit aux résultats de ce scrutin municipal. Sans changement politique, le remaniement ministériel sera totalement hors sujet pour le peuple et le pays.

    D'ores et déjà le PCF et le Front de gauche organisent une riposte à la droite pour un changement de cap à gauche. Ils donnent rendez-vous le 12 avril prochain dans la rue pour un sursaut politique à toutes les forces progressistes et à tous celles et ceux qui ont le cœur à gauche. Le Parti communiste français et le Front de gauche vont engager toute leur énergie et leurs forces dans la campagne européenne à venir, notamment dans le combat contre le grand marché transatlantique pour stopper net l'avancée de la droite et offrir une réelle alternative à gauche.

    Parti Communiste Français Paris, le 30 mars 2014.

  • La vérité sur le coût du travail

    Non, ce n'est pas une blague, le travail n'est pas un coût n'en déplaise au MEDEL et aux médias dominants!

    Retrouvez-nous aux Amandiers mardi 1er avril à 19h pour renverser le mythe du coût du travail, et découvrir à qui il profite vraiment.

    1erAvril.png

    Le travail est une richesse, qui doit profiter à ceux qui la créent, les travailleurs et leurs familles !

  • Communique de Presse de Anne Mesliand pour Aix à Gauche du 23 mars

    Je remercie les électrices et les électeurs dont le suffrage s’est porté sur la liste Aix à Gauche.

    Après une  campagne de terrain, déterminée à faire entendre les préoccupations de toute la population aixoise et les aspirations des couches populaires qui souffrent des politiques gouvernementales d’austérité  et de 13 ans de politique municipale de droite, après une campagne dynamique et enthousiaste portée par des candidats représentatifs de tous nos concitoyens, ce score ne nous permet pas de participer au second tour.

    Je regrette qu’ainsi la voix de ceux qui souffrent mais ne se résignent pas ne puisse entrer au conseil municipal. Cependant, avec les forces politiques du Front de gauche, avec les militants du mouvement social candidats d’Aix à gauche, nous poursuivrons opiniâtrement l’action pour le changement dont ils ont besoin, et Aix avec eux, pour une ville moins chère, plus juste, engagée dans le développement durable, démocratique.

    Cela passe aujourd’hui par l’éviction de la droite  - et de l’extrême droite  - de la mairie. 


    Anne Mesliand
    Tête de liste Aix à gauche

    Le 23 mars 2014

  • Communiqués de Presse Nationaux du PCF du 23 mars

    COMMUNIQUE DE PRESSE : 22h20

    Premier tour des élection municipales : déclaration du PCF

    En votant pour le premier tour des élections municipales, des millions d'électrices et d'électeurs, soit 65 % des inscrits, viennent de marquer un attachement toujours  profond à leurs communes et à la démocratie de proximité. Nous sommes loin du dénigrement permanent dont fait l'objet
    le prétendu « mille-feuilles » territorial.

    Si les taux d'abstention sont très variables sur le territoire, le niveau national estimé à 20 heures atteindrait un nouveau palier record de 35 % contre 33,75 % en 2008 et 32,7 % en 2001. C'est moins le signe  d'un désintérêt pour les communes et le débat public qu'une marque de défiance politique qu'il faut entendre. Cette abstention exprime la mal vie et le déficit d'espoir commun ressenti par des millions de Français. L'insécurité de la vie et la misère sociale nuisent gravement à la démocratie et à la citoyenneté dont se sentent dépossédés de nombreux électeurs. L'abstention exprime aussi une déception toujours plus vive devant l'absence de réponses politiques aux besoins populaires ainsi que la « nausée » provoquée par un système politique confisqué et éloigné des préoccupations du plus grand nombre.

    Cette absence de perspective à gauche, les renoncements successifs du gouvernement  profitent malheureusement à la droite qui , même si nous sommes loin de la vague bleue qu'elle  escomptait, est en progression. Le Front National enregistre dans certaines villes des scores très importants qui sont  une alerte sérieuse et appellent à  une mobilisation de l'ensemble des forces de gauche. Pour autant il est encore possible au deuxième tour d'empêcher que le FN devienne la force municipale qu'il entend incarner.

    Pour le second tour  le PCF appelle à poursuivre la mobilisation dans les villes où la gauche était rassemblée dès le premier tour et  à la fusion de toutes les  listes à gauche là où ce n'était pas le cas  pour permettre le maximum de victoires dimanche prochain.Notre règle est de battre la droite et de faire barrage à l'extrême-droite partout où la menace existe.

    Concernant le PCF et le Front de Gauche, les premiers résultats connus mettent en évidence la bonne tenue générale, encourageante pour le 2ème tour, des listes de large rassemblement à gauche qu'ils conduisent . Le PCF y voit une invitation pour toute la gauche à fortifier les politiques publiques locales et les échelons territoriaux de proximité, à l'opposé des projets d'austérité et de réforme territoriale envisagés.

    Les communistes et leurs élus resteront plus que jamais mobilisés pour que l'humain d'abord redevienne la priorité de toute politique. Leur proximité militante est un atout de mobilisation et d'espoir.

    Communiqué de Presse : 23h15

    Premier tour élections municipales/PCF: premiers résultats

    A 22h30, les résultats qui nous sont parvenus montrent que dans la grande majorité des communes ayant un maire PCF, les listes conduites par un communiste sont en bonne position. Ainsi le PCF conserve dès le premier tour les communes de Malakoff, Bagneux, Gennevilliers, Nanterre, dans le 92 Bonneuil, Gentilly, Valenton, dans le 94, Pierrelaye, Bezon dans le 95,Achères Limay et La Verrière dans le 78, Bris sous Forges, Grigny,  Morsang, Saulx les Chartreux dans l'Essonne et La Courneuve dans le 93. Il conserve aussi dès le premier tour les communes de Fosses, Alonnes, Saint-Pierre des Corps, Ploufragan, La Grand Combes, Coucy le Chateau, Tarnos, Chalette sur Loing, Saran, Mont Saint Martin, Saint Amand les Eaux, Montataire, Avion, Ricamarie, Saint Etienne du Rouvray, Gonfrevfille l'Orcher, Grand-Couronne, Harfleur, le Tréport,...
    Il est- en bonne position pour conserver Dieppe, Saint-Denis,Bagnolet, Ivry, Vitry sur Seine, Fontenay sous Bois, Chevilly la Rue,Vierzon, Champigny sur Marne,Echirolles, Fontaine, Saint Martin d'Hère, Aubagne, Gardanne... et pour l'emporter à Calais et Aubervilliers.
    Les listes emmenées par des maires PCF et Front de Gauche qui se voyaient opposer une liste socialiste ont devancé la liste PS à Saint-Denis, Bagnolet, Ivry, Chevilly la Rue, Echirolles, Saint Martin d'Hères...
    A cette heure au total, le PCF gagne 12 communes nouvelles dès le premier tour, conserve dès le premier tour 94 communes, et est en ballottage favorable dans 32 villes

  • Parlement européen. Un mauvais signal pour l’égalité femmes-hommes

    Le Parlement européen a rejeté mardi à l’issue d’un vote serré un rapport sur l’égalité entre les hommes et les femmes qui appelait à garantir l’égalité de rémunération à travail égal. Le rapport présenté par la Députée portugaise de la GUE (gauche radicale) Ines Zuber a été rejeté par 298 voix contre, essentiellement dans le camp conservateur, 289 pour (majoritairement la gauche et les libéraux) et 87 abstentions, dont un nombre important de députés écologistes, en tête desquels Daniel Cohn-Bendit et José Bové.

     

    Lire la suite...

  • Vivement la 6e République

    Le bruit et la fureur politicienne autour des affaires d’écoutes de Nicolas Sarkozy est en train de prendre en otage les élections municipales. Mais c’est surtout un signe supplémentaire de la très grave crise que traversent notre institution républicaine et les formes d’exercice du pouvoir qui la caractérise.

    A droite les cris de vierges effarouchées de l’UMP ne nous empêcherons pas de constater que la galaxie sarkozienne est prise la main dans le sac dans un nombre impressionnant de dossiers détournant la loi et la morale politique.

    Lire la suite ...

  • Les retraités interpellent le Premier Ministre

    Monsieur le Premier Ministre,

     

    La politique menée par votre gouvernement ne répond pas aux attentes sociales légitimes des travailleurs, actifs, retraités, demandeurs d’emploi.

     

    Avec un taux de chômage de 26%, nos jeunes sont sacrifiés.

     

    Pourtant les ressources financières existent dans le pays.

    Nous attendons de votre gouvernement une politique de gauche, qu’il s’attaque au pouvoir de la finance comme s’y était engagé le candidat Hollande, qu’il respecte les choix démocratiques des citoyens et réponde aux besoins des gens.

    Lire la suite et signer

  • Mobilisation pour le 18 mars. La plus large ouverture

    La recherche de l’unité la plus large a présidé à la nouvelle journée d’action et de grève du 18 mars contre la politique d’austérité. Le mouvement est encore appelé à s’élargir.

    Le processus enclenché par la CGT depuis des mois, pour lutter contre la politique gouvernementale d’austérité et ses conséquences désastreuses, trouvera un nouveau prolongement départemental le 18 mars. Avec, pour conforter cette unité, l’entrée du syndicat Force ouvrière qui participera à cette journée de rassemblements et de grève.

    Lire la suite ...