Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gaby Charroux dans la Marseillaise

Nous sommes crédibles mais pas audibles 

Au lendemain des journées parlementaires du front de gauche, le député de Martigues Gaby Charroux reconnaît que la démobilisation et le désenchantement sont à l’oeuvre même si le discours passe bien sur le terrain.

...Heureusement que nous sommes là car nous sommes la seule voix discordante....

...Sur les retraites par exemple, s’il n’y a pas de mobilisation très forte dans la rue, il y a des risques que l’on n’obtienne rien ou si peu dans les modifications que l’on propose du projet de réforme. Cette mobilisation est le seul moyen de mettre fin au double discours que l’on subit actuellement : dire que l’on défend les services publics et réduire les moyens, affirmer que l’on va lutter contre l’évasion fiscale et réduire dans le même temps les services des douanes......

Un article à lire dans la Marseillaise

Les commentaires sont fermés.