Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quel financement de la politique familiale?

La branche famille de la Sécurité Sociale devrait afficher un déficit de 3 milliards d'euros pour cette année.

Pour contenir ce déficit, le gouvernement annonce une réforme qui doit rapporter plus d'un milliard dès l'année prochaine. Sa principale mesure se traduit par 12% d'augmentation des impôts des familles avec enfants... Et aussi la division par deux de l'allocation d'accueil du jeune enfant pour les familles les plus aisées.

En parallèle, le gouvernement promet au MEDEF de compenser l'augmentation des cotisations vieillesse des entreprises (1 milliards d'euros cette année) par une baisse des cotisations familiales des entreprises. Lesquelles représentent actuellement 65 % du financement des allocations aux familles (54,8 milliards d'euros prévus en 2013).

La seule possibilité de financement restante est l'appel à la CSG ou à la TVA. La CSG pèse à plus de 80% sur les salariés, et la TVA pèsent sur nous tous.

En résumé, le MEDEF est le grand gagnant, nous sommes les perdants avec plus de charge sur les salariés et les citoyens et moins de prestations familiales.

Les commentaires sont fermés.