Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Marie-George Buffet à Aix le 25 octobre 2012 pour l'égalité des couples

    Cliquez sur l'invitation pour agrandir

    Marie-George Buffet, LGBT, PCF, mariage, adoption, filiation, égalité, PG, Fase, GU

    Marie-George Buffet, LGBT, PCF, mariage, adoption, filiation, égalité, PG, Fase, GU

     

    Atelier législatif à Aix-en-Provence avec Marie-George Buffet, députée

    Jeudi 25 octobre dès 18h salle des fête de Puyricard.

    Il fait suite à une première rencontre débat que nous avions tenu en avril dernier dans notre ville sur le thème « le mariage, et ensuite? »

    Avec les ateliers législatifs, le Front de gauche propose de passer au travaux pratiques en ouvrant partout en France des espaces de débat et d'intervention populaire pour que les lois qui se discutent au Parlement répondent aux attentes des citoyens au nom desquels elles sont votées.

    Marie-George Buffet a été la première députée à déposer une proposition de loi pour l'égalité des droits de tous les couples dès 2005 alors qu'elle était secrétaire nationale du PCF. Aujourd'hui, la majorité parlementaire a basculé à gauche. Elle réitère son engagement et propose de débattre et d'enrichir une nouvelle proposition de loi au sein d'un atelier législatif pour gagner enfin l'égalité sans restriction.

  • Stop à l'austérité - numéro spécial de "la Marseillaise"

    La Marseillaise numéro spécial sur le traité budgétaire (TSCG) est disponible en kiosque et auprès des militants au prix d'1 euro.

    Il donne les clefs pour comprendre le traité et fait la part belle à la confrontation d'idées avec des interviews de personnalités politiques, syndicales, patronales et associtiaves.

    lamarseillaise.jpg

    http://www.lamarseillaise.fr/le-flash/le-traite-de-stabilite-europeen-c-est-l-affaire-de-tous-28056.html

  • Marie-Christine Vergiat au colloque du CADDRIS

    Le collectif aixois pour les droits et la dignité des Roms, des immigrés et des sans-papiers dont le PCF est membre organisait un colloque samedi au centre social des amandiers au Jas-de-Bouffan.

    Beaucoup de monde dans la salle.

    Parmi les intervenants, Marie-Christine Vergiat, députée européenne du Front de gauche était présente.

     

    20121006_164738.jpg

    20121006_165418.jpg

  • Slut Walk à Aix

    Succès de la 2e Marche des "salopes" à Aix, intitulée ainsi en réponse à un officier de policier canadien qui, il y a deux ans avait conseillé aux femmes lors d'une conférence universitaire de ne pas s'habiller commes des "salopes si elles ne veulent pas être violées."

    Le refus de toutes tentatives de justification du viol a été porté haut durant toute la manifestation derrière la bannière "NON c'est NON"

    Les communistes du pays d'Aix saluent leur engagement féministe et se joignent à elle pour dire non au sexisme.

  • Aix en bus la colère (suite)

                Les changements apportés par la société Kéolis, sous la responsabilité de la Communauté du Pays d’Aix (CPA), au réseau de bus d’Aix-en-Provence a provoqué des grandes difficultés pour les usagers, les salariés, les scolaires, les personnes âgées … Un fort mécontentement s’est exprimé, que Maryse Joissains, maire d’Aix et présidente de la CPA, a été contrainte d’entendre. 

    Les réclamations des usagers, dont celles collectées par le PCF, les responsables des Comité d'Intérêt de Quartiers (CIQ), les usagers présents très nombreux aux réunions d’information organisées bien trop tardivement ont amené Maryse Joissains à des déclarations ... contradictoires !

    • Le 11 septembre, à la mairie d’Aix, elle annonce le retrait de la nouvelle organisation des transports et le retour à l’état antérieur, s’engageant à ce qu’il soit effectif le 20 octobre.

    • Le 18 septembre, à Puyricard, elle explique que vont être conservées, dans une nouvelle organisation, les avantages des 2 précédentes !  

    Que faut-il croire ? … Il s’agit de promesses sans engagement véritable.

    Créer ou refondre un réseau de transport collectif est une opération complexe, délicate nécessitant des études préalables parfois longues qui doivent s'appuyer sur une analyse pertinente et un dialogue approfondi avec la population. Il semble bien qu'au niveau de l'appel d'offres comme au niveau de la délégation de service public à Kéolis tout ceci ait été « oublié ».

    Pourtant, les transports en commun sont une question très importante pour les habitants de l'agglomération et son environnement. Leur amélioration doit répondre aux besoins des usagers. Lorsqu'ils sont enfin consultés, ils font d’ailleurs la preuve de leur capacité à proposer des solutions. Par exemple, dans les réunions publiques récentes, a été proposée la création de comités de ligne associant les usagers sur le modèle de ceux de la SNCF pour les Trains Express Régionaux.

    Aujourd’hui, la reconstitution d’un réseau de bus pratique et fiable est une urgence !

    Pour cela, exigeons une concertation démocratique,

    • grâce à la création de comités de lignes, de commissions par zone ou par territoire, avec la participation des CIQ, des syndicats des salariés des transports …

    • permettant d’identifier les besoins

    • donnant lieu à des compte-rendus directs à la population

    • conduisant à une délibération publique de la CPA.

    La mise à disposition publique des documents d'appel d'offres et de la convention de délégation de service public avec Kéolis est indispensable.

    Les transports en commun doivent être un service public, dégagé d’exigences de rentabilité marchande, et dont l'objectif est l’amélioration des conditions de vie des habitants. Le versement de la taxe transport des entreprises doit contribuer à son financement.

    La question de la gratuité du réseau Aix en bus est posée : d’autres communautés urbaines ont fait la preuve que ce choix est possible : ainsi, l'Agglo d'Aubagne, présidée par Magali Giovannangeli (PCF) l'a mise en place avec succès.

    Exigeons-la pour le pays d’Aix !