Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • BUS : LA COLÈRE !

    Les faits

    Le 9 juillet, sans consulter les usagers, Kéolis, délégataire des services publics du transport urbain, met en place de nouveaux horaires, des itinéraires modifiés et de nouvelles lignes de bus.

    Les conséquences

    Au lieu de nous aider, cette décision unilatérale nous complique la vie :

    • Nouveaux itinéraires mal communiqués, difficiles à comprendre.

    • Arrêts desservis moins fréquemment, ou plus du tout. Donc plus de marche pour prendre le bus.

    • Horaires inadaptés à nos besoins.

    • Multiplication des correspondances :

      • Difficile pour les salariés et les scolaires d’arriver à l’heure,

      • Attentes plus longues et multipliées,

      • En cas de changements de bus, le ticket n’est plus valide avant d’arriver à destination.

    • Bus surchargés, même en période de congés. Qu’en sera-t-il à la rentrée ?

    Pour les chauffeurs, des itinéraires plus longs dans un temps trop court, et la grogne des usagers.

    Exemple de la ZUP, quartier en cercle, d’environ 18 000 habitants, qui utilisent massivement les bus : Seul le côté de la Rue Schweitzer/Avenue de l’Europe est desservi régulièrement alors qu’à l’opposé, le côté Avenue Leclerc n’est desservi qu’une fois par heure. Donc la moitié des habitants de la ZUP doit marcher jusqu’à l’Avenue de l’Europe pour aller à la Rotonde, ou en revenir. Ensuite, ils doivent attendre un bus faisant le tour de ville, ou desservant Beisson, Beauregard ou l’hôpital

    La mairie

    Alors qu'elle avait d’abord refusé toute modification pendant au moins 6 mois, elle semble paniquer devant l'ampleur du mécontentement populaire et annonce une série d'inflexions dont l'allongement provisoire d'1h à 1h30 de la durée de validité des billets. Elle indique que ces ajustements seront testés en septembre et en octobre avant d'être validés. Pour préparer cette validation elle annonce 5 réunions publiques de concertation par secteurs entre le 11 septembre et le 24 octobre.

    Les usagers

    Contribuables, salariés, habitants d’Aix-en-Provence, réclamons notre droit.

    • Exigeons que la phase de concertation annoncée pour septembre nous respecte en débouchant sur des modifications importantes pour répondre à nos besoins (se déplacer facilement, arriver à l’heure au bureau, …).

    • Exigeons plus de clarté dans les itinéraires, un personnel capable de répondre à nos questions.

    • Exigeons des transports urbains performants, pour laisser notre voiture au garage (coût de l’essence, écologie).

    • Exigeons de la mairie et des entreprises la gratuité des transports urbains pour tous, financée par le versement transport des entreprises.

    Avec le PCF, prenons notre quotidien en main, 
    Maintenons la pression pour faire valoir nos droits.
    Agissons ensemble pour un meilleur service public des transports !

     

    Nous mettons à votre disposition ce formulaire de réclamation. 

    Vous pouvez y répondre en laissant un commentaire sur ce blog ou en envoyant votre réponse sur pcf.aix@wanadoo.fr. L'ensemble de vos réclamations sera porté à Kéolis et à la mairie pour peser sur la phase de concertation annoncée pour septembre.

     

    Identité :

    Nom : Prénom :

    Adresse :

    Téléphone :

    Problème :

    Ligne : Arrêt :

    Nature du problème :

    Moins de fréquence Arrêt déplacé Le trajet n’est plus direct Dépassement de la validité du ticket Bus surchargé

    Autre :