Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PCF Pays d'Aix Front de gauche

  • Elections législatives – 18 juin 2017 – 2nd tour - Déclaration du Parti communiste français

    L'Assemblée nationale a été élue ce soir par moins de la moitié des français.

    La cote d'alarme démocratique est une fois encore dépassée, avec une nouvelle baisse de la participation.

    Le Parti communiste français demande d'urgence l'ouverture d'un débat national sur le changement de nos institutions, à commencer par l'instauration de la proportionnelle. Tout doit être repensé pour sortir progressivement de la présidentialisation à outrance et pour mieux représenter nos citoyens dans leur diversité.

    Les résultats confirment par ailleurs que le Président de la République va disposer d'une majorité écrasante de députés. Le paradoxe est qu'elle ne correspond à aucune majorité dans le pays, ni chez les salariés, ni chez les jeunes et les privés d'emplois qui aspirent à une sécurité d'emploi et de formation pour une vie digne.

    C'est inquiétant. Nous appelons à une riposte immédiate la plus large possible pour empêcher que l'été soit celui des mauvais coups.

    En effet, dès cet été, les députés d'En Marche ! vont être sommés d'obéir au doigt et à l’œil au Président et au 1erministre pour leur donner les pleins pouvoirs, au service des milieux financiers et du MEDEF, pour casser le Code duTravail par ordonnances et liquider des acquis que le mouvement progressiste et populaire a gagnés dans notre pays de haute lutte.

    Les Français peuvent compter sur les  député-e-s communistes qui ont été élu-e-s ce soir et sur les député-e-s qui formeront, avec eux, un groupe parlementaire pour permettre à cette voix libre et combative de servir les intérêts populaires. Les députés communistes travailleront dès cette semaine à constituer ce groupe et agiront sans attendre en faveur des propositions alternatives qu'ils ont élaborées durant leurs campagnes.

    Au-delà, les résultats appellent les forces de transformation sociale à ouvrir un immense chantier de reconstruction politique.

    Le Parti communiste français prendra pour sa part des décisions dès son Conseil national des 23 et 24 juin.

    La Fête de l'Humanité, en septembre, sera un moment fort de cette riposte et de cette reconstruction.

    A 20H, nous pouvons confirmer dès à présent l'élection des communistes Pierre Dharréville (13), Fabien Roussel et Alain Bruneel et Jean-Paul Dufresne (59), André Chassaigne (63), Jean-Paul Lecoq et Hubert Wulfranc (76), et François Ruffin (80) présenté par le PCF et FI.

     

    Paris le 18 juin 2017,
    Parti communiste français

  • Déclaration du Conseil Départemental de la Fédération PCF 13

    La Fédération des Bouches du Rhône du Parti communiste français remercie les candidat-e-s qu’elle a soutenu-e-s ou présenté-e-s dans le département ainsi que les électrices et les électeurs qui leur ont fait confiance. Elle remercie l’ensemble des militantes et militants qui ont mené une campagne exemplaire et combative.


    Le résultat du premier tour des législatives confirme la crise démocratique que traverse notre pays avec un taux d’abstention record qui s’élève à 53 % sur le département. C’est la conséquence de la présidentialisation aggravée de la vie politique qui dévalorise le rôle du Parlement. D’élection en élection nos concitoyens ne se reconnaissent plus dans la représentation politique qui s’est construite.


    Gagner le changement de nos institutions est une urgence démocratique, pour obtenir l’instauration de règles qui permettent de refléter la diversité politique de notre pays et redonnent toute son importance au Parlement dans la vie démocratique de notre pays.


    Les résultats confirment le risque de voir le parti d’Emmanuel Macron disposer d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale sans rapport avec son l’influence réelle dans le pays. Il aurait ainsi les mains libres pour mettre en oeuvre sa politique libérale, de régression sociale, la casse du code du travail par ordonnances et la CSG pour les retraités.


    Notre priorité demeure de tout faire pour barrer la route au Front national et empêcher que leurs idées de haine, de racisme et d’exclusion n’entrent à l’Assemblée nationale.
    Mais la mobilisation est indispensable pour faire barrage aux candidates et aux candidats d’En marche ! ou qui se réclament de la majorité présidentielle, à ceux des Républicains qui soutiendront le détricotage du modèle social français.


    Nous appelons au rassemblement et à la mobilisation la plus large pour faire élire dans la 13ème circonscription, où nous sommes sortants, nos camarades Pierre Dharréville et Gaby Charroux, les candidats de la France insoumise Hendrick Davi dans la 5ème circonscription et Jean Luc Mélenchon dans la 4ème circonscription, en position d’être élus au second tour.


    Gagner dans ces circonscriptions c’est se donner la force de combattre la politique anti-sociale d’Emmanuel Macron et de participer avec le mouvement social à la reconstruction d’une perspective à gauche.
    L’élection de Pierre Dharréville est un enjeu majeur pour notre département et son avenir, et les luttes sociales qui ne vont pas manquer de se développer contre les politiques menées par Emmanuel Macron et son gouvernement.


    Marseille, le 12 juin 2017

  • Déclaration du Parti Communiste Français

    Le Parti communiste français remercie les 524 candidat-e-s qu'il a soutenus ou présentés en France métropolitaine. Il remercie chaleureusement l'ensemble des militantes et militants qui ont mené une campagne exemplaire et combative. Merci aussi aux centaines de milliers d'électrices et d'électeurs qui leur ont fait confiance.

    Les résultats du premier tour des élections législatives qui nous sont parvenus à l'heure où nous écrivons, confirment ce que nous exprimions à 20 heures lors des premières estimations.

    La fracture démocratique est le premier sujet d'inquiétude. L'abstention, qui atteint un niveau historique de 50 %, n'a fait qu'augmenter depuis 2002, date de l'inversion du calendrier plaçant les élections législatives après l'élection présidentielle et rabaissant ainsi les enjeux de cette élection et le rôle du Parlement au profit de la seule élection présidentielle.

    Il est urgent de revoir les institutions de notre pays, de redonner toute sa place à l'élection législative dans le débat démocratique et d'instaurer la proportionnelle à toutes les élections. 

    Les résultats confirment le risque de voir le parti d'Emmanuel Macron disposer d'une majorité écrasante à l'Assemblée nationale sans rapport avec son influence réelle dans le pays. Il aurait ainsi les mains libres pour mettre en œuvre sa politique libérale.

    Il est nécessaire et urgent de se mobiliser au second tour pour barrer la route de l'Assemblée aux candidats du Front national : leurs idées de haine, de racisme, d'exclusions ne doivent pas rentrer à l'Assemblée. Il est nécessaire et urgent de se mobiliser pour faire barrage aux candidats d'En Marche ! ou qui se réclament de la majorité présidentielle, à ceux des Républicains qui soutiendront toutes les régressions sociales. 

    Les candidat-e-s soutenu-e-s par le Parti communiste français seront présents au second tour de l'élection législative dans l'Allier avec Jean-Paul Dufrègne, dans les Bouches-du-Rhône avec Pierre Dharréville, dans le Cher avec Nicolas Sansu, dans le Nord avec Alain Bruneel et Fabien Roussel, dans le Puy-de-Dôme avec André Chassaigne, en Seine-Maritime avec Hubert Wulfranc, Sébastien Jumel et Jean-Paul Lecoq, dans la Somme avec François Ruffin, en Haute-Vienne avec Pierre Allard, dans les Hauts-de-Seine avec Elsa Faucillon, Yasmine Boudjenah, en Seine-Saint-Denis avec Stéphane Peu, Marie-George Buffet et Clémentine Autain. 

    Nous appelons au rassemblement et à la mobilisation la plus large pour faire élire ces candidats qui s'opposeront avec force et détermination à la politique anti-sociale d'Emmanuel Macron, qui participeront à toutes les mobilisations sociales et politiques pour reconstruire un espoir et une perspective de gauche pour la France.

    Vous pouvez compter sur ces femmes et ces hommes pour faire entendre vos attentes et vos luttes à l'Assemblée nationale. 

    Paris, le 11 juin 2017

  • Elections Législatives 2nd tour

    Déclaration du Parti communiste français 

    Le second tour de l'élection législative de dimanche prochain 18 juin revêt aujourd'hui une importance nouvelle suite au bouleversement politique du 1er tour. L'urgence est à la mobilisation face aux candidats d'Emmanuel Macron, des Républicains qui cherchent à installer une majorité libérale écrasante et ceux du FN, qui continuent à faire prospérer leurs idées de haine, de racisme et d'exclusion. 

    Après le premier tour, nous devons faire face à deux risques majeurs.

    Le premier concerne la démocratie dans notre pays. En effet, les candidats d'Emmanuel Macron qui, dans le contexte d'une abstention historique, ont obtenu moins de voix qu'au premier tour de l'élection présidentielle, pourraient obtenir 80 % du nombre de sièges à l'Assemblée nationale, 90 % avec les Républicains. 

    La diversité politique de notre  pays  serait ainsi effacée et notamment celle de la gauche qui avait réuni 9 millions de voix autour des candidatures de Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon. 

    Le deuxième risque est qu'Emmanuel Macron et son premier ministre issu des rangs Républicains s'appuient sur cette anomalie démocratique pour amplifier les politiques libérales et d'austérité et pour emmener notre pays vers une casse sociale généralisée. 

    Face à ces deux menaces, l'urgence est d'élire dimanche prochain 18 juin, partout où ils sont présents au second tour, en Métropole et en Outre Mer, des députés communistes et Front de gauche, des députés de la France insoumise et d'autres forces de gauche, qui sont prêts, aux côtés des forces sociales, à combattre la casse du Code du travail par ordonnances, la hausse de la CSG, la diminution drastique du nombre des fonctionnaires, la remise en cause des services publics, comme des moyens des collectivités territoriales, la restriction de nos libertés publiques, l'amplification des politiques de soutien à la finance. 

    La victoire de ces candidat-e-s de gauche et de progrès social est possible.

    Nous appelons les électrices et les électeurs de gauche, qu'ils aient voté ou qu'ils se soient abstenus au premier tour, à se mobiliser autour de ces candidatures et à permettre ainsi l'élection de femmes et d'hommes de terrain, qui ont toujours combattu les politiques d'austérité,  et les injustices. Des femmes et des hommes qui ont inlassablement été du côté de l'Humain d'abord face aux puissances de l'argent. Des candidat-e-s qui n'ont jamais renoncé à leurs valeurs et à leurs engagements.

    Des femmes et des hommes sur lesquels les citoyens continueront de pouvoir s'appuyer.                                                                                                

    Paris, le 12 juin 2017

  • Déclaration Second Tour de Pierre Laurent

    Pierre Laurent, Secrétaire National du PCF, a réagi immédiatement aux résultats des élections présidentielles.

    Lire la suite

  • Rassemblement anti-FN à Aix en Provence

    Alors qu'on apprenait l'agression d'un lycéen par Action Française à Marseille (lycée Perier), se tenait un rassemblement contre le FN devant la mairie d'Aix en Provence.

    Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées pour dire leur refus de voir arriver Marie Le Pen à la présidence de la république.

    Lire la suite

  • Fête Populaire Grand Pavois

    Capture d’écran 2017-05-04 à 06.46.54.png

  • Tout pour battre le FN dimanche

    Les organisations progressistes d'Aix en Provence tenaient une conférence de presse hier, pour expliquer les dangers que représente le FN.

    Ils exhortent à utiliser le vote Macron pour réduire au maximum le score de Le Pen, et parce que s'abstenir, ou voter blanc, c'est faire gagner Le Pen dimanche, en raison du mode de calcul des résultats.

    Ce vote Macron n'est en aucun cas un soutien à ce candidat, tous vont combattre sa politique libérale dès le 8 mai, et l'ont déjà fait à l'occasion du 1er mai pour certains.

    Un rassemblement des citoyens contre le FN est organisé demain 4 mai, devant la mairie d'Aix en Provence à 19h.

    Soyons nombreux !

    Lire la suite

  • Appel de Pierre Laurent: Être à la hauteur de nos responsabilités

    Le 7 mai, le 11 juin, être à la hauteur de nos responsabilités

     

    Appel de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF Paris, le 2 mai 

     

    www.2017.pcf.fr

    Lire la suite